Quand utiliser la thérapie de contraste plutôt que la cryothérapie ?

quand utiliser la therapie de contraste plutot que la cryotherapie

Lorsque les patients viennent vous consulter avec des blessures sportives mineures ou des douleurs au dos, l’approche conventionnelle consiste généralement à prescrire du RICE (repos, glace, compression, élévation) et éventuellement un traitement médicamenteux lorsque la douleur et le gonflement sont les plus graves. Bien que ce traitement soit efficace, le fait de proposer une cryothérapie ou une thérapie de contraste vous permet d’offrir un traitement plus efficace et démontre aussi que vous restez à la pointe du progrès dans votre domaine.
La cryothérapie et la thérapie de contraste sont deux recommandations possibles pour les patients en phase postopératoire et ceux qui se remettent d’une blessure.

Techniques de cryothérapie et de thérapie de contraste

La technologie a fait son chemin depuis que le traitement RICE a été prescrit pour soigner les blessures et récupérer après une intervention chirurgicale. De nouvelles techniques pour appliquer un traitement thérapeutique sûr et constant au froid et/ou à la chaleur ont rendu ce protocole de traitement – déjà fiable – encore plus efficace.
La cryothérapie est simplement l’application du froid thérapeutique dans le traitement des blessures, mais elle a été améliorée avec le développement de dispositifs assurant simultanément une compression active. Les enveloppes anatomiques sont conçues pour s’adapter au corps à l’aide d’une compression dynamique intermittente, tandis que de l’eau glacée circule dans l’enveloppe. Une unité de contrôle vous permet de régler la température, la pression et la durée du traitement.
La thérapie de contraste est appliquée en alternant rapidement chaleur et froid thérapeutiques. Historiquement, cela se faisait par immersion dans des bains, mais de nouveaux dispositifs médicaux ont été conçus pour permettre un changement de température rapide et ajustable grâce à des enveloppements similaires, adaptés au corps.

Avantages et inconvénients de chaque méthode

Lorsque l’on compare la cryothérapie et la thérapie de contraste, il est important de connaître les avantages et les inconvénients de chacune d’elles et à quel moment elles doivent être utilisées.

Les nombreux avantages de l’utilisation d’un système de cryothérapie peuvent être :

  • Refroidissement plus efficace et plus rapide
  • Amélioration de la surface de contact pour une meilleure distribution du froid
  • Meilleure circulation sanguine et apport de nutriments
  • Drainage lymphatique amélioré
  • Métabolisme cellulaire plus lent
  • Réduction des médicaments contre la douleur
  • Formation réduite d’œdème
  • Rajeunissement cellulaire accru pour une guérison plus rapide

La thérapie de contraste peut offrir de nombreux avantages similaires, tels que:

  • Diminution de la douleur et du gonflement
  • Récupération suite à une opération ou une blessure nécessitant moins d’anti-douleurs
  • Récupération plus rapide après la thérapie physique ou l’entraînement

Les systèmes de cryothérapie et de thérapie de contraste sont plus pratiques que les méthodes conventionnelles. Étant donné que les enveloppes intégrées fournissent le froid, la chaleur et la compression, il n’est pas nécessaire d’utiliser des blocs de glace ou des bains. Les patients apprécient la côté confort et les professionnels peuvent offrir tous ces avantages avec un système à la fois sûr et efficace.

L’un des inconvénients potentiels de ces systèmes, c’est qu’ils ne sont pas facilement disponibles pour un usage domestique. Cependant, une ordonnance d’un professionnel peut permettre à un patient de louer un système de cryothérapie au besoin. Un système multimodal combinant les deux types de traitement peut être utilisé en clinique pour administrer un traitement au cours de séances de physiothérapie.

Quelle thérapie ? Pour qui ?

Les patients en convalescence et les personnes ayant subi une lésion aiguë des tissus mous peuvent bénéficier des deux types de traitement. Le principal facteur à prendre en compte pour décider du traitement approprié est le stade auquel ils se trouvent dans le processus de récupération.
La guérison suite à un traumatisme aigu ou une intervention chirurgicale se déroule en quatre phases :

  1. Récupération aiguë initiale
  2. Réponse inflammatoire
  3. Réparation fibroblastique
  4. Restauration de la structure et la fonction des tissus touchés

La cryothérapie peut être utilisée au cours de ces phases car elle aide à contrôler la réponse inflammatoire naturelle du corps en réduisant le gonflement et en empêchant la formation d’œdème. La thérapie de contraste ne doit être utilisée que pendant les deux dernières phases de la récupération. L’application de tout type de chaleur pendant les deux premières phases peut contribuer à l’inflammation car elle augmente le flux sanguin.

Le meilleur moyen de déterminer quels traitements sont appropriés consiste à examiner les symptômes du patient et non pas le temps écoulé. Bien que les deux premières phases aient souvent suivi leur cours environ une semaine après la blessure ou l’opération, chacun se remet à un rythme différent.

Vous appréciez ce témoignage ?
Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin
Intéressé par Game Ready ?

Tentés de vous le procurer ou en demande d’informations supplémentaires, n’hésitez pas à nous contacter. Nos équipes se feront un plaisir de vous aider !

Copyright 2019 © Tous droits réservés.
Powered by